Introduction à PestiLens

PestiLens est un outil d’exploration des propriétés toxicologiques des pesticides utilisés en agriculture.

PestiLens est disponible ici :

https://www.terranautes.org/index.php/pestilens-pesticides-loupe/

Sources des données et méthode

Agritox

L’essentiel des données provient de la base Agritox publiée par l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) et accessible à tous sur la plateforme ouverte des données publiques françaises. La base de données Agritox liste environ 300 substances, et précise pour chacune d’entre elles les données toxicologiques suivantes :

  1. Le classement par danger conformément au règlement européen, y compris classement CMR (cancérigène, mutagène et reprotoxique, cf. ci-dessous);
  2. Les valeurs toxicologiques de référence pour la santé humaine. Ce sont des valeurs seuils qui témoignent de la toxicité d’une substance dans différents scénarios, ingestion, inhalation, travail, alimentation etc. Ces valeurs (ADI, ARfD, AOEL, AAOEL, cf. description Agritox) dérivent pour l’essentiel d’une dose limite déterminée par expérimentation animale, la NOAEL;
  3. Les seuils de toxicité aiguë;
  4. Les seuils écotoxicologiques pour différents types d’organismes.

Cette première version de PestiLens étant consacrée à la toxicité humaine liée aux expositions longues, seules les données 1 et 2 y sont exploitées; la NOAEL y joue un rôle central.

Compléments d’Agritox

Dans PestiLens les données d’Agritox sont complétées sur trois aspects : les substances manquantes, les NOAEL manquantes et le type de pesticide – herbicide, insecticide etc.

Les substances manquantes ont été ajoutées par nos soins à partir de la liste des substances autorisée en AB publiée par la Commission Européenne en 2021. C’est le cas par exemple du chlorydrate de chitosane, de la Prêle des champs (Equisetum arvense L.), du chlorure de sodium ou du lait de vache. Au total ce sont environ 40 substances qui viennent ainsi augmenter la base de données Agritox.

La base est aussi complétée lorsque certaines NOAEL absentes d’Agritox sont présentes dans la littérature scientifique ou réglementaire. L’origine des données et des NOAEL est indiquée par les notes qui apparaissent dans la première colonne. La référence vers l’étude scientifique ou la note réglementaire d’où est tirée la NOAEL complémentaire est indiquée par une note « réf »:

Source de la dose NOAEL

Enfin, les types des pesticides ont été extraits de la base de substances chimiques PubChem, ou quand nécessaire d’ephy, base de données de pesticides de l’ANSES, agence réglementaire française, ou en dernier recours dans les documents d’évaluation des pesticides de l’EFSA, agence réglementaire européenne.

Les acronymes

Quelques définitions sont indispensables pour bien exploiter cet outil.

Dose NOAEL

La valeur toxicologique représentée sur les graphiques de PestiLens est la dose sans effet néfaste (dite NOAEL pour No Observed Adverse Effect Level) relative à la toxicité subaiguë, chronique ou subchronique. Cette valeur résulte de l’exposition prolongée et répétée d’animaux, le plus souvent le rat, considérés par les toxicologues comme pertinents pour la santé humaine.

La NOAEL s’exprime en mg de substance par kg de poids corporel et par jour (mg/kg p.c./j). Une substance très toxique a une NOAEL faible, c’est-à-dire qu’il suffit d’être exposé à très peu de substance pour en subir les effets nocifs.

Dans PestiLens l’axe des NOAEL est orienté de telle manière que les faibles toxicités se trouvent à gauche :

Axe de toxicité de PestiLens

Par exemple la toxicité relativement faible du soufre (NOAEL à 1000 mg/kg p.c./j) se visualise par un curseur à gauche sur l’axe, alors que le bromuconazole (NOAEL à 0,88 mg/kg p.c./j), plus toxique, se place à droite :

Comparaison de le toxicité du soufre et du bromuconazole, deux pesticides agricoles.
Substances CMR

En plus de permettre de visualiser les NOAEL, l’outil s’intéresse plus particulièrement aux substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR), dont les effets toxiques graves ne sont observés que très longtemps après l’exposition, y compris pour une exposition très faible cumulée dans le temps.

En raison des risques sanitaires qu’elles impliquent, les substances CMR font l’objet d’une réglementation spécifique. Ainsi, pour les substances CMR de catégorie 1A (avérées) ou 1B (présumées), la recherche de substitution est une obligation qui s’impose à l’employeur et prévaut sur toutes les autres mesures de réduction du risque, lorsque celui-ci n’a pu être supprimé. Pour plus d’information, voir notamment la fiche de l’Anses sur les agents CMR.

Dans PestiLens la classification CMR est accessible dans une colonne dédiée et le détail du niveau de preuve est donné en plaçant le curseur sur les éventuelles lettres C, M ou R.

Toxicité cancérigène, mutagène et reprotoxique (CMR) des pesticides
Survoler le classement CMR avec le curseur donne le détail de la classification

Les pictogrammes de danger

PestiLens affiche aussi les pictogrammes réglementaires de danger de chaque substance tels qu’ils doivent apparaître sur les emballages des produits. Ceux-ci, absents de la base de données Agritox, dérivent des mentions de danger qu’Agritox fournit sous la forme des codes Hxxx du classement CLP. Par exemple la mention de danger H319, dont la phrase associée est « provoque une sévère irritation des yeux », sera associée à ce pictogramme : .

La relation entre pictogramme et danger n’étant pas un pour un, PestiLens utilise la table de correspondance mise à disposition par l’Ineris pour déterminer quels pictogrammes afficher pour un code Hxxx donné.

Pour faciliter la visualisation des dangers associés réglementairement aux substances, les phrases de danger associées à un pictogramme s’affichent dès qu’on le survole avec la souris.

Phrases de danger des pesticides et leur classement CLP.
Exemple de codes Hxxx et phrases de danger réglementaires associés à une substance, ici la benfluraline 

Un outil en évolution – à vous de jouer

L’intention est de faire évoluer cet outil de visualisation des pesticides à usage agricole au fil des demandes, sans aucune garantie de délai compte tenu de la nature 100% bénévole de ce travail.

Vous êtes donc invité à nous faire part des améliorations que vous pensez utiles, des données qu’il faudrait ajouter et bien sûr (et hélas) des bugs à corriger… Vos commentaires sous cette page sont les bienvenus !


Améliorations proposées :

  1. Filtrer par usage – herbicide, fongicide, insecticides etc.
  2. Trier par NOAEL, trier par pictogrammes
  3. Améliorer l’échelle de couleur
  4. Utiliser la couleur de l’axe NOAEL en fond.
  5. Améliorer le rendu sur smartphone.

Auteur/autrice : James Ethalisès

Compte twitter : @ethalises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =